Votre enfant ne jure que par le T-Rex, collectionne sans fin les figurines des différentes espèces et se repasse en boucle les dessins animés « Le Petit dinosaure » ou pour les plus grands « Jurassic Park » ?  Tel un vrai petit génie, il impressionne également les adultes en citant sans problème une vingtaine de noms scientifiques de dinosaures ? Pas d’inquiétude, votre enfant est tout à fait « normal » 😉

D’où vient la passion des dinosaures chez les enfants ?

Les bienfaits de cette passion ne font aucun doute dans la communauté scientifique. Les enfants âgés de 2 à 6 ans sont nombreux à développer un « intérêt intense » pour les dinosaures.
Les scientifiques nomment cette obsession des jeunes enfants pour les dinosaures « intérêts extrêmement intenses » (en anglais « EII » soit Extremely Intense Interests), comme le rapporte un article de The Cut, publié le 6 décembre 2017.

Ces créatures ont surtout la particularité d’apparaître à l’enfant comme une figure à la fois inquiétante et rassurante. Ils permettent de donner un support à leurs peurs et sont une sorte d’antidote : ils n’existent plus, ils ne risquent donc pas de venir leur mordiller les pieds dans leurs lits ! Le tyrannosaure est un peu comme un grand copain, à l’instar d’un adulte qui peut être sévère, et protecteur à la fois.

Apprendre le nom et dinosaures ainsi que leurs caractéristiques est aussi une manière pour les plus jeunes d’apprivoiser les émotions qu’ils ressentent en s’y frottant. Quand les choses sont nommées, elles font moins peur.

 

Mon enfant en sait plus que moi : c’est grave, docteur ?

Avec cette passion des dinosaures, vous avez peut-être remarqué que votre enfants en sait plus que vous. Plus que vous, mais aussi plus que la maîtresse et que la grande majorité des adultes qui l’entourent ! Et c’est bien la première fois que cela se produit. Voilà une excellente façon de donner envie à l’enfant d’approfondir ses connaissances, de faire preuve de persévérance, pour développer cette maîtrise et de doper sa confiance en soi.

Comment soutenir cette passion des dinosaures  ?

En tant que parent, pas toujours facile de trouver la bonne attitude. Ne songez pas à brider cette passion, même si elle commence à vous lasser. Il est important de répondre à toutes leurs questions. Cherchez avec lui des informations et invitez-le à explorer ce domaine. Encouragez-le, lorsque vous le voyez se concentrer et persévérer dans cette voie. Pour le paléontologue Jean Le Lœuff, les parents sont émerveillés en voyant leurs enfants maîtriser autant le sujet. « Ils en sont fiers. Parfois, même, cette admiration nous semble un peu irrationnelle. » Mais pour l’enfant, un tel sentiment nourrit sa confiance en lui.

Grâce aux dinosaures, les enfants sont en effet capables de prononcer parfaitement – ou presque – des noms latins tels que Diplodocus ou Triceratops et de décrire leurs habitudes alimentaires (herbivore, carnivore…). Les enfants sont rigoureux dans leur obsession et cela leur permet de développer une meilleure attention, d’améliorer leurs connaissances historiques et d’entraîner leur mémoire.

Parfois même, lorsque l’enfant grandit, cette passion perdure et se transforme. L’enfant approfondit le sujet et se met à se passionner pour la paléontologie, la préhistoire, les sciences en général.

À vous, parents, d’entretenir cette passion pour qu’ils la cultivent le plus longtemps possible. Chez Poppik, nous proposons un grand poster que l’enfant complète lui-même avec de grands stickers repositionnables. Le poster est divisé en 3 grandes périodes : Trias, Jurassique puis Crétacé. L’enfant va ainsi classer les dinosaures et mémoriser leurs noms. Les noms sont donné en latin. Sur la notice qui accompagne le poster, on peut découvrir la signification de ces noms. Savez-vous, par exemple, que Velociraptor signifie « voleur rapide » ?

Cliquez ici pour découvrir notre poster géant et ses 32 stickers. Et cliquez ici pour découvrir nos chocolats-surprise dinosaures.

Soutenir toutes les passions

Les enfants peuvent avoir bien d’autres passions dévorantes : le football, les insectes, les voitures, les animaux… Dans tous les cas, il est vivement conseillé de soutenir ces passions. Cela encouragera l’enfant à lire des livres, à assimiler un vocabulaire très complexe. Ces passions font aussi appel à la mémoire, à la logique, et demandent à l’enfant de croiser des données très complexes. C’est ainsi une façon de mettre son raisonnement à l’épreuve. Qui dit mieux ?

Découvrez ici nos posters sur les thèmes passion des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *