On parle beaucoup aujourd’hui du sujet du corps chez les enfants. L’actualité récente a propulsé ce thème sur le devant de la scène médiatique : épidémies et vaccins, bonnes habitudes alimentaires, besoin de sport et de nature, mais aussi protection de l’enfance face aux abus et mauvais traitements etc… 

Comment aider les enfants à être à l’aise dans leur corps ? Comment les aider à prendre conscience que leur corps est un trésor à protéger ?

 

Vous l’avez peut-être remarqué, les jeunes enfants s’intéressent énormément à leur corps, et ce dès leur plus tendre enfance. Par exemple, lorsque le jeune enfant commence à parler, il apprend très vite à nommer les parties du corps : « où sont tes oreilles ? » « montre-moi le ventre ! »… Combien de comptines et de livres pour enfants abordent ce sujet ? Des milliers ! Et c’est une très bonne chose ! Voici pourquoi.

 

1- AUTONOMIE : Connaître son corps permet d’apprendre l’hygiène et favorise l’autonomie

Quel enfant n’est pas fasciné par son caca et fier de ne plus porter de couche ? L’hygiène est l’une des toute premières occasion de devenir autonome. Identifier le bon moment pour aller aux toilettes, se laver les mains tout seul, se moucher comme un grand, se laver les dents avec du vrai dentifrice… La liste est interminable. Chaque apprentissage est une petite victoire et une occasion de fierté. Il existe un livre extra, aux Editions Tourbillon, qui accompagne l’enfant dans chacun de ces apprentissages. À découvrir ici.

2- MOTRICITÉ : entraîner son endurance et son adresse permet à terme d’être à plus l’aise dans son corps

Le confinement nous a montré combien les enfants souffrent de rester enfermés. Exercer sa motricité favorise le bien-être et est la clé d’un bon équilibre de vie. Ce n’est pas pour rien que les enseignants organisent des espaces entiers dédiés à la motricité et qu’ils y passent tant de temps ! À la maison, on peut aussi assez facilement organiser un parcours qui alterne les jeux : ramper, sauter, se faufiler, se hisser, marcher sur un fil posé au sol, faire des roulades…

Notre coup de cœur du moment : une comète arc-en-ciel à lancer. Magique !

3- CURIOSITÉ : La connaissance du corps est une première approche passionnantes des sciences

C’est simple : le terrain d’observation est sous nos yeux, et il y a mille questions à se poser sur le corps : pourquoi dort-on ? Pourquoi rougit-on ? Pourquoi a-t-on faim ? C’est quoi, être malade ? Avoir un handicap ? Pourquoi y a-t-il différentes couleurs de peau ? Autant de questions simples qui ouvrent des horizons immenses. Parce qu’un peu d’humour ne nuit pas, nous vous conseillons cet ouvrage (à découvrir ici) qui ravira les enfants en abordant le sujet des prout, des rots et autres curiosités du corps. Cela permet d’aborder le thème des microbes, de la digestion et de plein d’autres choses passionnantes.

Cliquez ici pour découvrir notre poster géant et ses 48 stickers repositionnables, pour découvrir le corps humain. Un excellent outil pour amorcer les discussions sur tous les sujets qui touchent au corps : les cinq sens, l’alimentation, le sport, les organes, le squelette, les âges de la vie…

4- BIEN-ÊTRE : Être à l’écoute de son corps et savoir en prendre soin, c’est essentiel pour le bien-être

On le sait aujourd’hui, avoir une bonne alimentation, par exemple, cela s’apprend. On peut apprendre à distinguer ses besoins et ses envies, en satisfaisant les premiers et en maîtrisant les seconds. À l’école, les enfants abordent ces sujets de manière progressive. Si en maternelle on nomme les parties du corps, en primaire on aborde l’équilibre alimentaire.

 

5- ÉMOTIONS : Connaître son corps permet de comprendre les émotions qui nous traversent et ainsi mieux les vivre

Que se passe-t-il quand on est en colère ? Pourquoi ne peut-on pas s’empêcher de pleurer, parfois ? Les émotions sont un très vaste sujet. Il est aborder de manière très ludique par la jeune marque française, Pipouette, qui a imaginé un compagnon des émotions, pour que les enfants vivent et explorent leurs émotions.

 

6- RESPECT : Respecter son corps, ça se discute et ça s’apprend !

Pour les enfants plus grands, à partir de 7-8 ans environ, l’excellent magazine Astrapi nous offre un petit livret à télécharger ici, pour aborder la question des violences sexuelles faites aux enfants. On y trouve des BD et des exemples qui permettent de discuter en famille de ce sujet délicat. Une très belle initiative qui permet aux parents de parler sans tabou, avec les mots justes. Nous vous la recommandons !

Comments (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *